• Sources du pays de Bray




    Sur la droite du chemin Départemental 61 à Rouvray Catillon en direction de la Ferté Saint Samson il y a une source dont le robinet a été fermé. Elle se situe à environ 25 mètres de la station de pompage en eau potable de Forges-les-Eaux.
    J'en serais restée là, si je n'avais pas entendu dire depuis des années que le Pays de Bray est un Pays rempli de sources et que Forges-les-Eaux est une station thermale réputée (tiens ils n'ont pas d'eau chez eux pour venir la chercher à Rouvray ?)
    Mais non, je poussais un peu plus loin la réflexion et je me dis : "puisque la source et la station de pompage se trouvent au même endroit, si l'eau de la source n'est pas bonne, celle de la station de pompage ne doit pas l'être non plus?
    J'avais encore tout faux : je poursuivis un raisonnement aussi érronné que le précédant me disant que si l'eau payante tirée au robinet était bonne, celle qui était gratuite sur la voie publique ne l'était pas même si elle était situé sur la même nappe phréatique.
    En faisant mon cou de giraffe, je vis de la voie publique que l'eau de la station de pompage était filtrée et qu'un aménagement avait été réalisé avec des jets d'eau pour la rendre potable et je me dis un truc encore plus bête : " ceux qui ont décidé avec nos sous de construire cette station de pompage ont certainement le bras assez long pour rajouter un coude qui permettrait à tout un chacun de s'approvisionner d'une bouteille d'eau gratuite à la source ? "
    Détail amusant la station de pompage se situe impasse du colombier

    P1070717 P1070721 
     P1070731 Un peu plus loin en revenant sur mes pas en direction de Forges-les-Eaux je suis tombée en carafe après avoir bifurqué sur la droite pour découvrir cet endroit bien caché, où l'eau coule dans un cliquetis agréable et reposant. Je m'y suis imiscée un instant goûtant avec plaisir non seulement l'eau mais aussi l'ambiance du lieu où tout est calme et sérénité.

    Autrefois, les sourciers trouvaient l'eau avec des bâtons de coudrier ou des branches de noisetier taillées en "V", si l'eau était présente sous leurs pieds la branche qu'ils tenaient les bras parallèles à leur corps se levait et tapait leur front.

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :